Typ om te zoeken

Geen onderdeel van een categorie

Collaboration entre la Michael J. Fox Foundation for Parkinson's Research et Intel

Delen

La collaboration porte sur une vaste recherche en plusieurs phases, basée sur une nouvelle plate-forme d’analyse du « big data ». Cette plate-forme est capable de reconnaître des modèles dans les données relatives aux symptômes. Ces données sont rassemblées au moyen de ‘wearables’ portés par les patients participants. Cette phase importante doit permettre aux chercheurs et aux médecins de mieux suivre l’évolution de la maladie. A partir de là, de nouveaux médicaments et modes de traitement peuvent ensuite être développés plus rapidement.

Du potentiel pour progresser

“Aujourd’hui, environ 200 ans après que la maladie de Parkinson a été décrite pour la première fois par le Dr. James Parkinson en 1817, nous continuons en fait à mesurer la progression de la maladie de la même manière subjective qu’avant”, explique Todd Sherer, PhD, CEO de la Michael J. Fox Foundation. “Les sciences des données, le wearable computing et les données provenant d’autres sources présentent toutefois un grand potentiel pour réaliser des progrès considérables dans le mesurage objectif et précis de l’avancement de la maladie chez les patients. Ceci a des implications insoupçonnées pour le développement de nouveaux médicaments, la pose du diagnostic et le traitement de la maladie.”

Grande diversité de symptômes

“La maladie de Parkinson se caractérise par une grande diversité de symptômes. C’est ce qui rend difficile un monitoring efficace de la progression de la maladie”, explique Diane Bryant, vice-président senior et directeur général du Data Center Group d’Intel. “L’utilisation de nouvelles technologies peut fournir une nouvelle approche pour mesurer les symptômes de la maladie de Parkinson. Et à mesure que plus de données sont disponibles, celles-ci peuvent aussi donner des indications sur des caractéristiques de la maladie jusqu’à présent inconnues. Lesquelles peuvent à leur tour mener vers de nouveaux domaines de recherche.”

Tags:

Je houdt waarschijnlijk ook van

Geef een reactie