Typ om te zoeken

Geen onderdeel van een categorie

Guérir près de chez soi

Delen

C’est pour cette raison qu’ils vivent juste à côté du centre de santé. Grâce à l’appui structurel de Memisa, ils disposent d’un minimum de médicaments et de matériel médical. Ils reçoivent aussi des visites de supervision régulières et bénéficient de recyclages périodiques. Chaque zone de la santé dispose d’un hôpital général. Cet hôpital (et toute la zone) est dirigé par 2 à 3 médecins. Ils assurent à la fois la gestion quotidienne et la supervision des centres de santé, les consultations, les opérations…
Les zones sont tellement étendues (comparables aux provinces belges) que de nombreux villages se trouvent à des dizaines de kilomètres de l’hôpital général, certains à 150 km de celui-ci. Les médecins de famille comme nous les connaissons en Belgique n’existent pas au Congo. C’est pour cette raison que chaque zone de santé dispose également de 15 à 25 centres de santé, près des villages. Ils sont pourvus d’un (e) ou plusieurs infirmiers (ères) qui dispensent les soins de santé de première ligne. Sensibilisation Ils posent les diagnostics, effectuent des examens de laboratoire et prescrivent les traitements. Une fois par semaine, ils organisent une consultation prénatale. À intervalles réguliers, ils vaccinent les enfants. Parmi leurs autres tâches figure également la sensibilisation.
L’infirmier informe les patients de façon participative sur l’importance de l’eau potable, quant aux mesures de prévention de la diarrhée, des verminoses, etc. Si l’infirmier du centre ne peut pas aider le patient, il le réfère à l’hôpital général. Les opérations telles que les césariennes sont effectuées à l’hôpital.
Pour plus d’informations, www.memisa.be

Tags:

Geef een reactie