Typ om te zoeken

Geen onderdeel van een categorie

La clinique Saint-Jean de Bruxelles se digitalise

Delen

Tom Van Mulders, Infrastructure Solutions Sales & Business Development Manager d’Hewlett-Packard, nous précise le contexte : « A Bruxelles et en Wallonie, il y a une très grosse réflexion sur l’utilisation du papier. Cela pose notamment un problème d’espace. Par exemple à Charleroi, un hôpital a 100 millions de documents. » Il explique comment sa société a procédé. « Le HP StoreAll Storage permet de caser toutes les informations dans deux salles, protégées contre tout désastre. Par sécurité, les informations sont sauvegardées automatiquement dans un second site. Nous sommes en train de scanner tous les documents papier et la clinique va tenter de s’en passer à l’avenir. Reste un débat à mener : que faire des documents très anciens ? »
La loi précise qu’il faut conserver les documents sept ans mais les hôpitaux ne sont pas toujours au courant du décès d’un ancien patient. En outre, les cliniques sont très papivores : il n’y a pas que l’imagerie médicale : il y a la facturation, les relevés de laboratoire, etc… HP et Saint-Jean scannent les archives et les informations de longue durée. La capacité de stockage a doublé et plus de dix ans ont déjà été archivés sur ordinateur.

Les données actives

Le système, peu énergivore, est gérable par une équipe informatique très réduite et le reste du personnel peut consacrer le temps gagné à son travail effectif : les soins ou l’administration. Toutes les informations sont reprises sur écran. Si les médecins le souhaitent, ils peuvent donc, d’un clic, prendre connaissance de tout le dossier d’un patient, sans trimballer de lourdes fardes ni devoir les fouiller. Les images du dossier médical sont intégrées d’une manière web et sont donc accessibles en un instant. Les médecins peuvent aussi avoir recours à l’informatique pour cibler leur diagnostic : par exemple en introduisant un symptôme, ils peuvent découvrir que celui-ci correspond à telle affection dans 90% des cas. La virtualisation des serveurs est une solution intéressante pour l’environnement. Comme les serveurs sont de plus en plus puissants, combiné avec la virtualisation, il en faut moins, ce qui représente une économie d’énergie. Une seule machine en a remplacé cinq. Cela permet aussi de gagner de la place et… de refroidir la pièce car les ordinateurs chauffent. »

Le HP Financial Services

Tom Van Mulders explique succinctement ce troisième outil : « C’est un leasing qui permet de renouveler les technologies de manière régulière et de réaliser des updates. Le renouvellement du parc informatique constitue un problème récurrent dans le monde hospitalier. Nous opérons une virtualisation importante d’une manière centrale, ce qui est important pour la sécurité des données. Notre service de leasing est essentiel pour les hôpitaux, qui sont en perpétuel changement, comme l’informatique d’ailleurs. »

Tags:

Je houdt waarschijnlijk ook van

Geef een reactie