Typ om te zoeken

Geen onderdeel van een categorie

La réalisation d'une analyse des risques en matière de prévention d'incendie dans les centres de services de soins.

Delen

“Nous travaillons bien évidemment actuellement d’arrache-pied à la réalisation de cette analyse des risques dans nos différents établissements. Or, nous devons faire face à un problème important, car il faut savoir que le secteur public ne nous a pas imposé d’échéance pour terminer ces analyses des risques. Par ailleurs, il n’existe aucune liste de contrôle et aucun exemple sur lequel nous pouvons baser cette analyse des risques. A cet égard, nous espérons pouvoir recevoir rapidement les éclaircissements nécessaires de la part du Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale.”
Des normes d’incendie différentes dans les trois régions
“Les normes en matière de sécurité incendie sont une matière très complexe, certainement compte tenu des différences légales qui existent entre la Flandre, la Wallonie et Bruxelles. Pour un groupe important comme Armonea qui dispose d’établissements dans toute la Belgique, ces normes différentes ne lui facilitent pas la vie, loin s’en faut. En Wallonie, il faut ainsi tenir compte de différents Arrêtés Royaux, mais également du “décret du gouvernement wallon” datant de 1997. Il faut également signaler qu’un de nos établissements situés dans la Région de Bruxelles-Capitale relève de la reconnaissance de l’Agence flamande pour les soins. Mais la législation de la Région de Bruxelles-Capitale ne tient pas compte de l’instauration de “l’arrêté du Gouvernement Flamand fixant les normes de sécurité incendie spécifiques auxquelles les structures pour personnes âgées et les centres de convalescence doivent répondre et fixant la procédure de la délivrance de l’attestation du respect de ces normes”. Pour chaque forme de logement, qu’il s’agisse d’un centre de services de soins et de logement, d’un logement à assistance ou d’un résidence-service, il existe en outre des normes différentes en matière de sécurité incendie.”
Respect du décret relatif à la sécurité incendie dans les structures pour personnes âgées
“Dans l’arrêté du gouvernement flamand relatif à la sécurité incendie dans les structures pour personnes âgées (version de mars 2012), l’accent n’est plus mis sur les mesures de sécurités passives, mais plutôt sur les mesures actives. Il s’agit notamment de la présence d’un système de détection automatique d’incendie, de la subdivision des niveaux de construction en compartiments partiels afin de garantir une évacuation horizontale et de l’aménagement de fermes-portes à cours libre pour les équipements qui doivent encore être conçus. Pour être reconnue ou le rester, une structure doit fournir la preuve que suffisamment de mesures se sécurité ont été prises dans les différents bâtiments. Ainsi, une attestation A, B ou C sera délivrée en fonction du respect des normes en matière de sécurité incendie. En cas de constructions neuves, Armonea appliquera les normes les plus strictes. Nous demandons toujours un retour d’informations aux services d’incendie. Nous constatons toutefois qu’il existe des approches différentes au sein des différents services, car certains sont plus accessibles que d’autres.”
Plans d’urgence et d’intervention
“Huit collaborateurs sont employés au sein du service interne d’Armonea. Chacun s’occupe des directives en matière de sécurité incendie, ainsi que de la formation et de l’information des résidents et d’autres collaborateurs. Dans chaque établissement, nous disposons bien évidemment de plans d’urgence et d’intervention, ainsi que d’une liste de contrôle qui peut être vérifiée en cas d’inspection. Les collaborateurs utilisent également des cartes d’instructions et d’actions et participent chaque année à une formation obligatoire en matière d’incendie et/ou à des exercices d’évacuation. Des exercices d’extinction d’incendie sont également prévus l’année prochaine. Lors de l’accueil des nouveaux collaborateurs, nous prévoyons aussi un volet “incendie”. Dans certains établissements, nous organisons, en collaboration avec les services d’incendie, des exercices d’incendie et d’évacuation qui sont préalablement annoncés. Cet exercice peut également être associé à un moment de détente pour nos résidents, comme un après-midi café. Nos nouveaux résidents reçoivent également un petit mot d’explication sur les consignes en matière d’incendie. Les résidents commettent souvent, de manière inconsciente il est vrai, l’erreur classique qui consiste à laisser leur porte de temps en temps ouverte. Nos collaborateurs commettent également parfois cette erreur, mais nous pouvons néanmoins les conscientiser à ce sujet grâce à nos conseils d’utilisation. Quoi qu’il en soit, la sécurité incendie est un thème auquel nous accordons une attention toute particulière. C’est une matière qui doit en permanence faire l’objet d’évaluations et d’améliorations. Nous mettons dès lors tout en œuvre pour garantir une sécurité maximale à l’ensemble de nos résidents,” conclut Tania Meulemeester.
 
“Les normes en matière de sécurité incendie sont une matière très complexe, certainement compte tenu des différences légales qui existent entre la Flandre, la Wallonie et Bruxelles. Pour un groupe important comme Armonea qui dispose d’établissements dans toute la Belgique, ces normes différentes ne lui facilitent pas la vie, loin s’en faut.”
 

Tags:

Je houdt waarschijnlijk ook van

Geef een reactie