Typ om te zoeken

Geen onderdeel van een categorie

La sécurité de l'information fait partie intégrante d'une politique globale

Delen

« Au sein d’une organisation, la sécurité de l’information est aussi solide que le maillon le plus faible. Il est recommandé d’intégrer la sécurité de l’information dans une politique de qualité globale et holistique. Il ne suffit pas de prendre uniquement des mesures pour la sécurité de l’information. Il faut également prendre des mesures organisationnelles et structurelles. Un politique cohérente en matière de sécurité de l’information et de vie privée se base sur la norme ISO27001. »
 

La sécurité de l’information: matière vivante

« La sécurité de l’information est une matière vivante. Des règles relatives à la sécurité de l’information ne peuvent mettre en péril le bon fonctionnement d’une organisation. Ce qui importe, c’est de mettre en place un équilibre entre la sécurité et l’efficacité. Les organisations ne peuvent se passer d’une analyse des risques. Les « meilleures pratiques » et le benchmarking peuvent également aider les organisations dans ce cadre. Chaque hôpital se doit de s’imposer des normes minimales de sécurité et celles-ci doivent pouvoir être démontrées par le biais d’un système d’auto-évaluation. Veiller à la sécurité de l’information s’inscrit bien évidemment également dans un trajet d’accréditation JCA ou NIAS d’un hôpital. Comme le nombre de risques est en augmentation constante, il faut également signaler que le conseiller en sécurité de l’information a un rôle important à jouer. Il lui appartient d’élaborer une proposition de politique à mener à cet égard. Il doit également prendre des mesures en ce qui concerne la sécurité de l’information et émettre des avis. Une autre mission qu’il devra assumer consistera à organiser des séances de conscientisation en matière de sécurité de l’information dans tous les niveaux de l’organisation, » conclut Frank Robben.
 
 

Tags:

Je houdt waarschijnlijk ook van

Geef een reactie