Typ om te zoeken

Geen onderdeel van een categorie

La technologie est le principal incitant au changement dans le secteur des soins de santé

Delen

Voilà ce qui ressort d’une nouvelle étude intitulée The Challenge of Speed, réalisée par l’Economist Intelligence Unit et sponsorisée par Ricoh. Les répondants des soins de santé étaient tantôt des collaborateurs d’hôpitaux, tantôt des producteurs d’appareils médicaux, tantôt des producteurs pharmaceutiques. Eric Gryson, CEO de Ricoh Belgium & Luxemburg: “Les entreprises majeures des soins de santé sont conscientes qu’elles ont du pain sur la planche et que les changements doivent s’opérer plus vite. L’eHealth Action Plan de la Commission européenne couvre de nombreux domaines de changement, des droits des patients dans les soins de santé transfrontaliers, au financement d’une R&D avancée en passant par l’assurance que les systèmes d’enregistrement électronique soient conciliables internationalement. Mais par où les établissements de soins doivent-ils commencer leur processus de changement? Vont-ils d’abord veiller à mettre en sécurité leur R&D?”

Managers partagés

L’étude montre que les managers des soins de santé ont des avis partagés. A la question dans quel domaine le changement est le plus crucial, ils estiment que l’amélioration des processus-clés (34%), l’embauche de nouveaux collaborateurs (34%), le recrutement et la conservation de la clientèle (34%), l’optimalisation de leur chaîne logistique (34 %) et l’utilisation de nouvelles technologies (32%) ont une importance équivalente. A la question dans quel domaine spécifique ils s’attendent à voir le plus grand changement dans les trois prochaines années, la plupart ont répondu ‘l’amélioration des processus-clés’. La moitié est d’avis que l’analyse de données est la technologie qui possède le plus grand potentiel d’amélioration des soins de santé dans les trois années à venir. Soit un chiffre bien plus élevé que dans toute autre industrie: 42 % contre une moyenne de 29 % pour les répondants de tous les secteurs confondus.

Amélioration des processus-clés

Eric Gryson affirme: “L’amélioration des processus-clés dans les soins de santé est immanquablement le point de départ principal. Il est certain que l’analyse de données jouera un rôle majeur également dans les mesures préventives et dans la R&D dans un avenir proche. Les directeurs des soins de santé vont devoir se focaliser sur la transformation numérique des systèmes d’enregistrement des patients, car ceux-ci contiennent de très nombreux documents. Ils auront ainsi plus rapidement accès à l’information requise, tandis que la confidentialité sera garantie et que davantage de temps se libèrera pour les soins au patient.”

Freins

Dans la course à la modernisation des modes de travail traditionnels et à la réalisation de la vision de l’eHealth Action Plan, les managers des soins de santé insistent aussi sur la présence de deux grands freins qui empêchent au changement de s’opérer plus vite. Le premier est l’absence de business case clair, le second est la conséquence du manque de temps des professionnels des soins de santé. Outre les freins relatifs à la vitesse de changement, l’étude met en évidence deux autres pierres d’achoppement à l’augmentation de la flexibilité générale. Le défi de la connexion effective des plateformes technologiques vient en première position, suivi de la co-existence de plusieurs initiatives potentiellement conflictuelles.

Transformation numérique

Les soins de santé sont confrontés à un énorme défi lorsqu’il s’agit d’accélérer le progrès de la transformation numérique. Cette dernière étude démontre cependant que, alors que ce sont les plateformes technologiques qui auront le plus d’impact sur les modèles d’entreprise, les managers des soins de santé sont d’accord pour dire que les obstacles et points critiques ne se situent pas à ce niveau. Eric Gryson explique: “Ce n’est pas le manque d’investissements dans les bonnes technologies qui freine les soins de santé. Cette étude démontre que ce sont en revanche les processus derrière la technologie ainsi que la nécessité des bons business cases pour optimaliser ces processus. Avec le bon accompagnement, ils peuvent évaluer les processus existants et établir un plan d’amélioration. Ceci nous permettrait d’intégrer plus efficacement des systèmes IT existants et de réduire significativement les processus administratifs qui prennent beaucoup de temps. Avec cette nouvelle focalisation et le temps économisé, le personnel médical a tous les jours davantage d’heures à consacrer à l’examen médical et il peut se concentrer sur l’offre de soins excellents.”
 

Tags:

Je houdt waarschijnlijk ook van

Geef een reactie