Typ om te zoeken

Geen onderdeel van een categorie

Le diabète, un vrai problème en Afrique

Delen
Cette évolution peut s’expliquer par différentes causes, mais la cause principale est une alimentation déséquilibrée. L’alimentation des pauvres se compose principalement d’hydrates de carbone, et un excès d’hydrates de carbone peut déclencher un diabète. Plusieurs études universitaires démontrent que 5% de la population adulte de Kinshasa serait atteinte de diabète. Cela représente 200.000 personnes, parmi lesquelles des milliers d’enfants.

 

Le diagnostic n’est souvent jamais posé, ce qui peut entraîner des complications : cécité, problèmes rénaux, pieds de diabétique (gangrène des membres inférieurs, entraînant souvent des amputations), coma diabétique (pouvant entraîner la mort rapidement). Il s’agit donc d’un énorme défi que de poser ce diagnostic pour des milliers de patients, et d’ensuite les traiter. Il est en outre nécessaire de bien former le personnel médical, pour pouvoir garantir un bon suivi et un bon traitement.

 

Sensibilisation

En Afrique, il y a encore beaucoup à faire pour sensibiliser les diabétiques et la population. Il est primordial que les patients puissent reconnaître eux-mêmes les symptômes, en faisant la différence entre hyperglycémie (le taux de sucre est trop haut, et le patient doit beaucoup uriner) et hypoglycémie (le taux de sucre est trop bas, le patient commence à transpirer).

 

Le patient doit être bien informé, et cette tâche relève en partie des assistants médicaux. Ils ne peuvent pas soigner le patient, mais bien l’aider à garder leur maladie sous contrôle. Cela n’est possible qu’avec l’aide d’une équipe qui parle avec les gens, les écoute et leur explique ce qu’ils doivent faire et ne pas faire, ce qu’ils peuvent manger et comment faire leurs injections.

 

La journée mondiale du diabète

Le défi de s’attaquer au problème du diabète en Afrique est de taille, mais les équipes sur place sont sur la bonne voie. La sœur docteur Margriet De Clerck a lancé il y a plus de 30 ans un programme exceptionnel pour les diabétiques à Kinshasa. Son œuvre vit au travers de diverses ONG, telles que Memisa et Médecins Sans Vacances. Le 14 novembre 2009 sera la journée mondiale du diabète, et la problématique bénéficiera d’une attention mondiale.

Tags:

Je houdt waarschijnlijk ook van

Geef een reactie