Typ om te zoeken

Geen onderdeel van een categorie

Le VLOZO demande au prochain gouvernement flamand une offre de soins suffisante et de grande qualité

Delen

“Le vieillissement croissant de la population, la mise en œuvre de la sixième réforme de l’Etat et la volonté de faire collaborer activement et de manière constructive tous les acteurs de l’aide aux personnes âgées. Voilà les défis que nous devons tous relever si nous voulons continuer à garantir une aide de qualité pour les personnes âgées en Flandre”, ont affirmé Geert Uytterschaut et Lode Van den Brande, respectivement président et administrateur délégué du VLOZO, lors de la présentation de leur Mémorandum au prochain gouvernement flamand.

Les principaux points du Mémorandum du Réseau indépendant du secteur des soins en Flandre :

  1.  Afin de fournir une offre de soins suffisante et de qualité, le prochain gouvernement flamand doit garantir que les autorisations préalables soient réellement délivrées, de manière à ce que les projets puissent être véritablement réalisés.
  2.  Afin de garantir la continuité de l’aide aux personnes âgées après la sixième réforme de l’Etat, le prochain gouvernement flamand doit conserver les éléments forts existants.
  3. Dans le même temps, via des changements à effectuer en fonction des besoins, un nouveau modèle d’aide solide doit être mis en place en Flandre.
  4. Pour cela, un engagement efficace des moyens est essentiel. C’est pourquoi, le VLOZO demande que toutes les discriminations soient éliminées et que le financement devienne enfin équivalent pour tous les acteurs.

“Il est effectivement plus que temps d’en finir définitivement avec toutes les discriminations entre les différents acteurs. C’est ainsi que certains subsides ne sont pas valables pour les maisons de repos et de soins qui opèrent en tant que société, alors qu’elles doivent répondre aux mêmes règles de qualité. Je songe par exemple à l’obligation en termes de personnel d’animation, pour laquelle les asbl bénéficient d’un financement, mais pas les établissements de soins”, affirme M. Uytterschaut.
Le VLOZO veut en outre qu’il soit mis un terme aux réglementations à outrance. Les législations qui sont publiées, ainsi que leur application, suscitent continuellement des divergences d’interprétation. Celles-ci entraînent à leur tour à nouveau l’apparition de réglementations supplémentaires et des coûts inutiles. “Une nouvelle ère s’ouvre pour notre secteur après les élections législatives du 25 mai”, affirme M. Van den Brande. “Le VLOZO veillera scrupuleusement à ce que les intérêts des établissements indépendants soient respectés dans le nouvel accord de gouvernement, de manière à ce que la qualité de notre service aux seniors puisse être garantie et pérennisée”.

Tags:

Je houdt waarschijnlijk ook van

Geef een reactie