Typ om te zoeken

Geen onderdeel van een categorie

Les achats groupés en Wallonie : rares

Delen

Les MR(S) de Wallonie appartiennent à trois types de réseaux : le secteur public, le privé ou l’associatif. La Région accorde ses agréments en fonction d’une clef de répartition. Pour cerner le point de vue des MRS sur les achats groupés, prenons la région liégeoise, relativement dense, et commençons par le secteur privé. Jean-Pierre Royen est directeur-administrateur délégué de l’Heureux Séjour et de la Belfagétaine, sis à 2,5 kilomètres l’un de l’autre, respectivement à Sprimont et à Beaufays. L’ensemble représente quelque 150 lits. « Nous faisons évidemment appel aux mêmes fournisseurs. Les tarifs sont calculés en fonction du volume. » Les deux établissements constituent une entreprise familiale, fondée par les parents de Jean-Pierre Royen et de sa sœur, qui ont repris le flambeau. L’affaire est privée. « Nous rencontrons les directeurs des autres établissements lors de formations et de recyclages. Nous échangeons des informations sur le personnel, par exemple si une personne qui postule chez nous a travaillé chez un concurrent, mais il s’agit là d’une démarche naturelle, qu’on rencontre dans tous les types d’entreprises. Nous discutons aussi de problèmes, comme des changements de règlements, mais c’est tout. »
De grands groupes
De grands groupes tentent de s’implanter dans la région. Jean-Pierre Royen a déjà refusé des offres de rachat. «Les grands groupes misent sur le rendement. L’aspect financier prime la qualité, selon moi. Les échos que j’ai recueillis auprès de parents de personnes placées dans ces établissements ou de médecins y travaillant en donnent un reflet moins humain. Ces établissements se basent sur les critères de l’INAMI, sans engager une seule personne de plus ni effectuer de prestations supplémentaires. Nous sommes beaucoup plus souples. »
L’associatif
Toujours dans la commune de Chaudfontaine, le Foyer de la Providence, géré par Philippe Soors, fait partie des 70 établissements associatifs de l’ACIS, l’Association chrétienne des institutions sociales et de santé. Dans le Grand-Liège, on trouve deux groupes associatifs : l’ACIS et le CHC Liège, un centre hospitalier chrétien qui possède huit maisons de repos et de soins. Il ne s’agit pas de groupes d’investissement mais d’ASBL. « Nous réalisons des économies d’échelle grâce à ces achats regroupés et à une gestion rigoureuse mais sans jamais perdre de vue l’aspect primordial, l’être humain. »
(encadré)
Des problèmes géographiques
La Séniorie de l’Enclos, située dans la Province de Luxembourg, n’a tout simplement pas la possibilité de réaliser d’achats groupés. J.F. Thomas, son gestionnaire, précise : « La province est vaste et peu densément peuplée. Les maisons de repos sont situées à de grandes distances les unes des autres et il est donc très difficile pour elles de se regrouper, d’autant que certaines sont privées et d’autres publiques. » La WZC Arcus, sise à Bruxelles, n’a pas ce problème : elle fait partie du Senior Living Group, qui gère achats et services via des contrats-cadres.
 

Tags:

Je houdt waarschijnlijk ook van

Geef een reactie