Typ om te zoeken

Geen onderdeel van een categorie

L’HoLEP peut-il remplacer la RTUP classique?

Delen

Article par Ringoir Annelies et Rappe Bernard (Algemeen Stedelijk Ziekenhuis Alost, Merestraat 80, 9300 Alost)

 
La résection transurétrale de la prostate (RTUP) est depuis de nombreuses années le standard pour le traitement de l’hypertrophie bénigne de la prostate lorsque les traitements médicaux s’avèrent inefficaces.
 

Laser Auriga XL Holmium 50W

Laser Auriga XL Holmium 50W


En 1998, Gilling et al décrivaient pour la première fois une nouvelle technique qui représentait une évolution dans la recherche de thérapies moins invasives: l’énucléation de la prostate au moyen d’un laser Holmium.
 
On peut se le représenter comme une version endoscopique de la prostatectomie abdominale (Millin), où les lobes de la prostate sont entièrement énucléés à l’aide d’une fibre laser de 550 µm pour être ensuite broyés en morceaux par un morcellateur et aspirés.
 
L’Algemeen Stedelijk Ziekenhuis d’Alost a commencé à pratiquer des énucléations de la prostate au laser Holmium (HoLEP) en mars 2015. Depuis, plus de 160 énucléations ont été effectuées au moyen du laser 50W low energy Auriga XL (StarMedTec GmbH, Boston).
 
La morcellation des lobes de la prostate a lieu à l’aide du morcellateur Piranha (Richard Wolf, GmbH).
 
 

Avantages de l’HoLEP

Les principaux avantages de l’HoLEP décrits dans la littérature sont des durées d’hospitalisation et de sondage plus courtes, ainsi qu’une perte de sang moins abondante comparé à la RTUP classique.
 
Dans une étude rétrospective effectuée à Alost et qui se base sur les données de 109 patients ayant subi une HoLEP entre mars 2015 et septembre 2016, des observations similaires ont été faites:
 

  • 86% des patients ont pu quitter l’hôpital le lendemain de l’intervention.
  • Chez 53% des patients, le cathéter urinaire a été retiré après 24h.
  • Une transfusion sanguine a été nécessaire chez 1 seul patient.
  • Il y a eu une amélioration statistiquement significative des scores IPSS et du débit maximum 3 mois après l’intervention comparé aux valeurs préopératoires.

 
Le laser 50W Holmium est multifonctionnel et peut être utilisé autant pour des incisions du col de la vessie que pour des résections sélectives du lobe central, des énucléations partielles et des énucléations complètes. L’appareil occupe par ailleurs une place importante dans le traitement de l’urolithiase.
 
Lors de l’intervention, le rinçage se fait au moyen d’eau physiologique, ce qui réduit sensiblement le risque d’apparition d’un syndrome RTU avec troubles de l’électrolyte, comme l’hyponatrémie.
 
Pour de grosses prostates (>100 grammes), de manière standard, un diurétique (Lasix) est administré en intraveineux avant l’opération, afin de limiter la rétention d’eau.
 
 

Inconvénients de l’HoLEP

Le prix de revient d’un appareil laser avec ses accessoires est la raison pour laquelle nombre d’urologues renoncent à cette nouvelle technique. Il existe en outre de grandes différences en termes de prix d’achat entre les différents appareils laser et ce, en fonction de leur énergie (wattage faible versus élevé).
 
Un appareil de 120 W coûte ainsi facilement le double d’un appareil à faible énergie de 50W.
 
A l’ASZ d’Alost, il semble qu’avec le laser Auriga XL de 50W nous obtenions de bons résultats, équivalents à d’autres.
 
Le prix du morcellateur et des consommables qui l’accompagnement doit également être pris en considération, tout comme la durée d’opération 1,5 fois plus longue qu’en cas de RTUP.
 
On peut toutefois affirmer que les durées d’hospitalisation, de rinçage et de cathéter plus courtes et, par conséquent, une reprise plus rapide du travail constituent un avantage économique à plus long terme.
 
 

Conclusion

  • HoLepL’HoLEP est un traitement chirurgical moins invasif que la RTUP classique et ce, pour toutes les formes et volumes de d‘HBP.
  • A l’ASZ d’Alost, nous obtenons de bons résultats fonctionnels avec le laser 50W Holmium.
  • La grande majorité des patients peut quitter l’hôpital le lendemain de l’intervention.
  • La durée de cathéterisation est limitée et ne dépasse généralement pas 24h.
  • Les complications sont rares et presque toujours mineures. La perte de sang est minimale.
  • Le degré de satisfaction postopératoire des patients est particulièrement élevé.

 
Nous sommes convaincus que si l’on surmonte la courbe de croissance raide, l’HoLEP peut constituer une alternative à part entière à la RTUP classique et qu’elle pourrait devenir à l’avenir le standard dans le traitement chirurgical de l’HBP.
 
 

 

Tags:

Je houdt waarschijnlijk ook van

Geef een reactie