Typ om te zoeken

Geen onderdeel van een categorie

L'intérêt pour les formations d'interprètes d'enfants augmente de façon exponentielle

Delen

‘Fluisterkind‘ est une méthode de bien-être familial basée sur la langue. Concrètement, ce qui touche un parent dans le comportement ou les symptômes de maladies d’un enfant est consigné par un interprète d’enfants et méthodiquement traduit en fragilité ou blocage chez le parent. Il s’agit d’émotions ou d’événements non-assumés, qui sont reflétés par l’enfant. Ce dernier exprime l’émotion ou le blocage qui est inconsciemment retenue chez le parent. Lorsque le parent prend conscience de ces éléments non-assumés et qu’il les assume en lui-même, le problème de l’enfant disparaît ou perd de son importance. L’enfant est donc aidé via les parents. Les interprètes d’enfants sont des dispensateurs de soins professionnels, qui ont appris à appliquer la méthode avec minutie, afin de faire resurgir le problème précis chez le parent et d’obtenir ainsi l’effet souhaité.
“Lorsque j’ai découvert la méthode, j’ai immédiatement été convaincue de sa pertinence “, affirme Elsie Van Linthout, l’une des jeunes diplômées. “Il est évident que lorsque nous allons mieux, nos enfants vont tout de suite mieux également. C’est logique, parce que l’on dégage ce que l’on ressent en soi. Le langage du corps est plus fort que la parole, pour les enfants aussi. Après avoir appris cette méthode pendant un an, j’en suis encore plus bouleversée. Il s’agit réellement d’une méthode innovatrice, très intense, et tellement simple à mettre en œuvre. Je l’appliquerai en tout cas avec beaucoup d’enthousiasme, pour aider des enfants et des adultes !”, conclut Elsie Van Linthout.

Les nouveaux interprètes d’enfants

Aux Pays-Bas, le berceau de la méthode, cinquante interprètes d’enfants ont achevé leurs études cette année. Cela porte le total des interprètes d’enfants à 190 aux Pays-Bas. Quelque soixante dispensateurs de soins néerlandais sont inscrits pour suivre les nouvelles formations. Lorsque l’on sait que la méthode est déjà enseignée depuis dix ans à des dispensateurs de soins aux Pays-Bas, on réalise que l’intérêt dont elle jouit augmente de façon exponentielle.
“C’est logique !”, estime Elsie Van Linthout. “Si vous pouvez éviter à vos enfants le recours à des dispensateurs de soins et la sensation que quelque chose ne va pas, tout en vous aidant vous-même, c’est la solution idéale. Ma formation m’a également permis de tirer une leçon importante pour moi-même. Mes enfants se portent mieux si je m’occupe bien de moi-même. Je dois m’engager moi-même en faveur de ce qui me rend heureux, et cela resplendit sur mes enfants. C’est également le bon conseil que je donne à tout le monde !”, conclut Elsie Van Linthout.
 

Tags:

Je houdt waarschijnlijk ook van

Geef een reactie