Typ om te zoeken

Geen onderdeel van een categorie

Passage de ICD-9-CM à ICD-10-BE à partir de 2015

Delen

« ICD est l’abréviation de ‘International Classification of Diseases’ ou ‘Classification Internationale des Maladies’. À l’origine, cette classification, qui a déjà plus de cent ans d’histoire derrière elle, était uniquement destinée à répertorier les causes de décès. Elle a été étendue et adaptée au fil des ans. Depuis sa création en 1948, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) joue un rôle de coordination dans la mise en œuvre des révisions officielles. »

De 15.000 à 70.000 codes

« L’on relève naturellement plusieurs différences majeures entre les deux classifications. En premier lieu, les possibilités de codage seront plus nombreuses. Alors que la classification ICD-9 comptait ‘seulement’ 15.000 codes, la nouvelle version est étendue à 70.000 codes. Les procédures ont également été révisées. Au total, un gain sensible d’informations est attendu. »

E-apprentissage

« Il faut malgré tout compter trois ans pour maîtriser le codage de l’ICD. Quelque 800 ‘codeurs’ sont employés en Belgique. Ils définissent la pathologie d’un patient à l’aide des différents codes issus de l’ICD, ce qui permet notamment de calculer les indemnités de l’INAMI en matière de biologie clinique, d’imagerie médicale et de pharmacie, ainsi qu’une partie du budget de ressources financières de l’hôpital. Il n’est pas toujours évident de retrouver les codes de diagnostic corrects et il arrive encore que des erreurs soient commises. Le SPF réalise donc des audits. Des sanctions ne sont pas encore directement prévues ; seuls des avertissements sont donnés. Le SPF propose aux ‘codeurs’ une formation par e-apprentissage et la mise à disposition d’un outil de codage pour la recherche des codes adéquats, » conclut Erik Baert.
 

Tags:

Geef een reactie