Typ om te zoeken

Geen onderdeel van een categorie

Protéger les collaborateurs des soins du service de radiologie contre les blessures

Delen

“Les incidents par piqûre constituent le danger le plus fréquent pour les collaborateurs du secteur des soins: dans 45% des cas, ils surviennent chez le personnel infirmier. Ce type de blessure est sérieux car les maladies se transmettant par le sang peuvent ainsi se propager. Aussi, la loi belge stipule-t-elle explicitement qu’il est interdit de replacer le capuchon sur une aiguille et que les employeurs doivent tout mettre en œuvre pour réduire le risque d’accident par piqûre et ce, conformément à la directive européenne 2010/32/EU. Celle-ci est entrée en vigueur en mai 2013 dans tous les états membres et doit à présent être intégrée partout dans la législation.”
 

Injections de substances médicales

“En raison des exigences spécifiques au sein du service de radiologie, il est indispensable de rechercher les appareils médicaux et d’imagerie les plus avancés. Les risques généraux pour les collaborateurs concernés par le placement d’un cathéter sont relativement importants, mais ils le sont davantage encore en cas d’injection de substances médicales, comme c’est souvent le cas en radiologie. Le risque par exemple que l’aiguille irrite la structure de la veine et cause ainsi une infection ou une extravasation (bien que ceci dépende de plusieurs facteurs) constitue une difficulté supplémentaire pour le personnel infirmier de radiologie. Nous éprouvions donc le besoin de travailler avec des cathéters plus efficaces et plus sûrs, susceptibles de réduire les risques pour les utilisateurs, mais aussi la douleur chez le patient. Malgré toutes les précautions prises, les extravasations sont en effet assez fréquentes en radiologie. Un agent de contraste qui n’est pas injecté précisément sous la peau peut ainsi avoir des conséquences désastreuses pour le patient et parfois même entraîner une nécrose, voire un débridement. Pour les collaborateurs des soins qui doivent placer plusieurs cathéters par jour, le risque permanent d’accidents par piqûre pose un problème énorme. C’est pour toutes ces raisons que nous voulions trouver un cathéter facile d’emploi, pratique et sûr, capable de simplifier autant que possible le processus.”
 

Mécanisme de sécurité intégré

“C’est en vertu de ces considérations que notre choix s’est porté sur le système de cathéter BD Nexiva™ clos IV. Ce système avec mécanisme de sécurité intégré comporte le BD Q-Syte™ Luer Acces Split Septum, qui aide à réduire les infections dans la circulation sanguine. Le système possède de multiples atouts: facile à activer avec une seule main, prévention efficace du glissement du cathéter avec les complications afférentes, un grip agréable pour les différentes techniques d’insertion des cliniciens et un meilleur flux du liquide grâce à des rallonges plus grandes. L’irritation des veines étant limitées au minimum, le risque que celles-ci soient endommagées est lui aussi sensiblement réduit. L’accompagnement, tant théorique que pratique, par BD a immédiatement eu des effets tangibles: une exposition moindre au sang pendant la canulation IV grâce à une technique minimale, presqu’automatique, et une élimination quasi complète des véritables extravasations chez les patients. Grâce au mécanisme de sécurité et au contrôle meilleur, ce cathéter prévient non seulement le gaspillage de différents cathéters lors des multiples tentatives pour les placer correctement, mais aussi les frais de traitement d’éventuelles infections, souvent dans des conditions inquiétantes et urgentes,” conclut Ils Neskens.
 
 
 

Tags:

Je houdt waarschijnlijk ook van

Geef een reactie