Typ om te zoeken

Geen onderdeel van een categorie

Team at Work: “le nettoyage est une responsabilité partagée”

Delen

“L’une de nos tâches consiste à repositionner une organisation – notamment lors de mesures d’économies – de manière optimale, en mettant l’accent sur l’amélioration de la qualité, ceci en relation avec la charge de travail et le confort du personnel qui exécute les tâches. Les mesures d’économie ne sont utiles que lorsqu’elles apportent une plus-value pour l’organisation et qu’elles fonctionnent réellement à long terme. Il est donc important d’avoir une vision claire.”

Penser en termes de qualité

“Améliorer la qualité au département chargé du nettoyage n’est pas un exercice aisé. On voit encore trop souvent des collaborateurs effectuer un nettoyage professionnel se fondant sur leur expérience propre. De ce fait, les tâches de nettoyage sont accomplies dans un esprit très individuel. Dans nos processus de changement, nous essayons de faire comprendre clairement que dans le nettoyage professionnel, tout est lié: nous examinons ce que font les gens, à quelle fréquence, où, avec quels moyens et quelles méthodes de travail. Nous fixons toutes les tâches dans des procédures. De cette manière, nous contribuons à l’optimalisation du fonctionnement, ainsi qu’à la qualité et à la transparence du processus de nettoyage. Les zones grises sont éliminées. Il est très important de fixer des SLA (Service level agreements) à cet égard.”

Une cohésion entre les départements

“Dans le secteur des soins, une nouvelle tendance s’est dessinée au cours de la dernière décennie : de nombreuses tâches qui incombaient au personnel soignant ou logistique ont été confiées au service de nettoyage, comme donner de l’eau aux plantes, faire la vaisselle, faire du café, beurrer les tartines, aider les résidents à s’habiller, etc. De ce fait, la charge de travail du personnel de nettoyage a augmenté de façon disproportionnée. Selon nous, il est certainement possible d’optimaliser l’organisation du nettoyage sans que cela se fasse au détriment de certaines personnes, que certains départements soient davantage touchés ou que des personnes soient démotivées. C’est pourquoi, nous estimons qu’un lien et une cohésion sociale avec les autres services sont essentiels. Cela exige toutefois qu’au sein d’une organisation, tout le monde participe à la réflexion et adhère à la démarche. En tant qu’équipe et qu’organisation, il faut réfléchir à la manière de répartir les tâches plus efficacement et se demander à qui elles incombent en réalité. A cet égard, il ne faut pas sous-estimer l’importance des accords clairs qui doivent être passés. Le jour où les locaux d’un département précis sont nettoyés, ses collaborateurs doivent faire en sorte que leurs bureaux soient rangés et dégagés, de telle sorte que le personnel de nettoyage puisse accomplir son travail de manière optimale. Tout cela exige de la clarté.”

Tout tourne autour de la communication

“Une bonne communication entre les services concernés est la base d’une organisation solide. Etant donné que le nettoyage est souvent le parent pauvre, il est important qu’un tiers indépendant, spécialisé dans le secteur du nettoyage, soit impliqué. Lors du démarrage d’un projet, nous sommes assis durant les deux premières semaines presque tous les jours autour de la table avec l’infirmier(ère) en chef, le/la directeur/trice des soins, le/la directeur/trice opérationnel(le), le/la responsable du nettoyage, les brigadiers, etc. A cette occasion, toutes les divergences de vues, tous les sujets de discussion, les préoccupations, les satisfactions ou les autres émotions sont évoqués et tirés au clair. Les attentes des uns vis-à-vis des autres doivent être claires. Sur cette base, des accords concrets sont passés et des écueils sont levés. Une fois que les choses sont claires au niveau des tâches, des accords essentiels et des responsabilités, les gens sont apaisés et peuvent à nouveau se mettre au travail avec une satisfaction totale, en mettant l’accent sur la tâche pour laquelle ils ont été engagés.”
ENCADRE: l’importance d’une bonne hygiène dans le nettoyage
“Nous préparons actuellement activement un projet d’implémentation d’une cinquantaine de nettoyeuses à l’UZ Gent. Les règles en matière d’hygiène y sont très sévères. Des procédures et des protocoles clairs doivent être suivis dans les chambres présentant un risque spécifique de contamination. Tout cela est précisé sur papier et les collaborateurs/trices du service de nettoyage sont formé(e)s pour suivre ces procédures. Les maisons de repos et de soins devront également évoluer dans le même sens que les hôpitaux et fixer des règles plus strictes sur le plan de l’hygiène. Les résidents de maisons de repos et de soins sont souvent admis à l’hôpital et à leur retour, ils rapportent des infections ou des virus qui rendent l’environnement au sein de la maison de repos et de soins beaucoup plus sensible. Le personnel soignant est généralement conscient des dangers potentiels, mais le personnel de nettoyage ne l’est pas. C’est la raison pour laquelle nous attachons beaucoup d’importance aux règles en matière d’hygiène qui doivent être suivies par le personnel de nettoyage, et que nous sensibilisons les gens aux questions de santé et de sécurité, ainsi qu’aux risques que nous courons lorsque les règles ne sont pas appliquées correctement.”
TWIC-IT contribue à faire évoluer le planning du nettoyage
“Avec TWIC-IT, nous avons développé u outil informatique destiné aux organisations travaillant en gestion propre. Il s’agit d’un système de gestion modulaire, spécifiquement conçu pour les départements de nettoyage. Grâce à TWIC-IT, il est possible d’effectuer des calculs détaillés et des étalonnages, ainsi que de gérer la qualité du nettoyage en le basant sur des processus via un système de contrôle quotidien. Cette année, nous avons entamé avec nos clients, le développement du module de planification pour le nettoyage, qui établit un lien entre les résultats des calculs du système de contrôle quotidien. C’est un système entièrement automatique qui doit assister les responsables dans leurs tâches quotidiennes. Grâce à ce module, ils pourront avoir une présence maximale sur le terrain auprès de leur personnel”, conclut Kris Hens.
Quelques références:
*Pour le calcul, la réorganisation et l’implémentation: CPAS de Roulers. Un projet regroupant plusieurs maisons de repos et de soins, qui se déroulera jusqu’en 2015 inclus.
* Pour le calcul et la formation sur le terrain: AZ Jan Portaels – Vilvorde
*Pour le calcul et les cartes de travail: RZ H.Hart Tienen – Tirlemont
Infos: www.teamatwork.be
Tél.: 0473-289 194 ou 0745-482 255

Tags:

Je houdt waarschijnlijk ook van

Geef een reactie