Typ om te zoeken

Geen onderdeel van een categorie

UZ Leuven: reprendre le contrôle de sa vie, pas à pas au campus de Pellenberg

Delen

4900_1024“Le centre de revalidation du campus de Pellenberg compte 75 lits et est situé dans un environnement boisé. Il comporte de nombreux équipements d’entraînement et de pratique du sport. Bien que nous soyons intégrés dans un cadre universitaire, la petite taille et le caractère intime sont une importante plus-value du campus. Nous proposons des programmes de revalidation pour différentes affections: lésions cérébrales non congénitales, paraplégie, amputation d’un membre, poly-traumatisme, affection du système nerveux périphérique, brûlure. Chaque patient reçoit un programme de revalidation individuel, avec le soutien d’une équipe spécialisée de médecins, d’infirmières, de logopèdes, d’ergologues, de médecins du sport, de kinésithérapeutes, de (neuro) psychologues et d’assistants sociaux. Grâce à une convention spéciale, nous sommes capables d’offrir un nombre maximal d’heures de revalidation : jusqu’à 5 heures par jour. Cela concerne des activités spécifiques de thérapie, de l’entraînement aux activités quotidiennes, du sport adapté, des programmes éducatifs et des entraînements de réintégration. La durée des programmes de thérapie varie de quelques jours à un an, voire plus. Les programmes de soins sont prescrits sur mesure, mais l’importance de l’effet de groupe, grâce auquel les patients se soutiennent entre eux, n’est pas à sous-estimer.”

Des objectifs à court et à long termes

4895_1024“Les gens qui sont subitement confrontés à un traumatisme profond perdent souvent pied à ce moment. Pour eux, c’est l’incertitude qui règne. C’est pourquoi, nous plaidons en faveur d’une ‘early rehabilitation’ des la première admission dans un hôpital. Le fait de passer immédiatement à la revalidation peut entraîner une réduction des complications et accélérer le processus de guérison. Dans une phase ultérieure, lorsque les patients sont envoyés vers nous, il est important de définir un trajet avec des objectifs à court et à long termes : que peut et que veut encore une personne, où se trouve la frontière de la revalidation ? Les réponses à ces questions ne sont pas évidentes et il s’agit souvent d’un processus qui prend du temps. Une fois que les objectifs sont fixés, nous sommes rapides sur la balle, avec des discussions hebdomadaires au sujet des progrès réalisés. En cas de doute au sujet des objectifs atteints, un ajustement peut être réalisé. L’objectif ultime, c’est une autonomie maximale dans l’environnement familier du domicile. Parfois, ce n’est pas réalisable. Dans ce cas, nous aidons à mettre en place une solution là où c’est possible. Afin de préparer les patients qui ont besoin d’une aide en permanence à vivre cette nouvelle phase de leur vie, nous les encadrons à l’avance lors de quelques tests chez eux. Sur le campus même, nous disposons également d’un studio dans lequel les patients, seuls ou avec leur partenaire, peuvent habiter lors d’une phase de test qui précède leur autonomie.”

Empowerment

“Donner toutes les informations possibles est essentiel pour avoir à nouveau une perspective. Nous avons conçu des programmes de cours spéciaux à cette fin. Mais la famille doit elle aussi être au courant de ce qui se passe. C’est la raison pour laquelle elle peut notamment participer à une journée de suivi. L’information est une incitation à reprendre le contrôle de soi et à contribuer à l’empowerment.”

Une mission sociétale

4882_1024“Outre les soins cliniques, la recherche et la formation font également partie des piliers du campus de Pellenberg de l’UZ Leuven. La recherche est fondamentale pour l’apparition de nouveaux protocoles de traitements susceptibles d’améliorer les soins des patients et la situation de leur famille. Elle se déroule en collaboration, notamment, avec les facultés de sciences du mouvement et de la revalidation, ainsi que d’ingénierie. La présence de labos spécialisés, tant à l’UZ Leuven qu’à la KUL, garantit des résultats significatifs. L’attention portée à l’intégration dans la société est une autre tendance marquante dans notre fonctionnement. Dans différents domaines, et en concertation avec des instances externes, nous essayons d’apporter notre contribution dans le cadre de l’accessibilité des bâtiments et des transports publics, du recyclage, de l’adaptation des voitures, etc. La mise à l’emploi est également un objectif, mais le climat actuel n’est pas très stimulant sur ce plan. En matière éthique – relations, sexualité, sensibilité, fertilité,… – nous plaidons en faveur d’une plus grande ouverture et de prises de position qui brisent les tabous.”

Un système de classification des patients

27395_1024“Tout comme d’autres centres de revalidation, nous sommes demandeurs d’une poursuite de la mise en place d’un modèle d’organisation avec trois niveaux de revalidation – depuis le niveau général au niveau hautement spécifique – fonctionnant en réseau. Via un système de classification des patients basé notamment sur la pathologie (avec incidence/prévalence), les contraintes du patient, son âge, la complexité des besoins de revalidation, … un tri peut être effectué. Le patient est ainsi renvoyé vers le programme de revalidation qui lui convient le mieux à ce moment, dans un environnement spécialisé à cette fin. Nous n’en sommes cependant pas encore à ce stade”, conclut Carlotte Kiekens.
 

CADRE: Construction d’une nouvelle tour pour les thérapies

En septembre 2014 débute la construction d’une nouvelle tour pour les thérapies au campus du Pellenberg. L’objectif est de continuer à développer le campus de Pellenberg pour en faire un centre de revalidation de référence. La tour pourra accueillir aussi bien des personnes en revalidation en ambulatoire que des personnes hospitalisées, pour des sessions de thérapies quotidiennes ou hebdomadaires. La tour – opérationnelle en 2016 – comptera 10 étages, dont 3 souterrains, et aura une surface totale de plus de 8.000m². Outre les espaces dédiés aux thérapies, un bain thérapeutique et une salle de sports font également partie du complexe. La nouvelle tour est positionnée de manière à ce que sa construction ne nécessite pas de travaux de démolition à des bâtiments existants.
 
 

Tags:

Geef een reactie