Typ om te zoeken

Geen onderdeel van een categorie

VLOZO : les maisons de repos indépendantes ont des avantages

Delen

Le VLOZO déplore que certains responsables politiques s’entêtent à maintenir le système désuet, inefficace et injuste des subsides immobiliers. Les entreprises privées du secteur de l’aide aux personnes âgées travaillent déjà depuis des décennies sans bénéficier de tels moyens publics: elles font appel à des emprunts bancaires, à des sociétés d’investissements immobiliers, à des fonds de pension et à des investisseurs privés. Les bâtiments des maisons de repos et de soins privées répondent pourtant tout autant à toutes les normes fixées par les pouvoirs publics flamands. Cette situation injuste est perpétuée. Elle veut que de nombreux subsides soient uniquement octroyés aux maisons de repos et de soins qui dépendent de diverses structures publiques et caritatives.
Investir dans les soins
Une étude de l’HIVA (Institut de recherche sur le travail et la société de la KU Leuven), réalisée à la demande des autorités flamandes, montre clairement que la construction d’un établissement du VIPA (Fonds d’infrastructure flamand pour les matières personnalisables) coûte plus de 400 euros de plus au mètre carré que celle d’un établissement qui est construit sans cette structure. Le VIPA ne subsidie que des bâtiments qui ne dépendent pas d’une structure établie en société. Le rapport annuel du VIPA nous apprend par ailleurs que les autorités flamandes investissent chaque année entre 200 et 300 millions d’euros dans la brique plutôt que dans les soins. Le VLOZO plaide – notamment avec le VOKA et Itinera – pour la suppression de ces structures. De cette manière, le nouveau gouvernement flamand pourrait réaliser rapidement d’importantes économies, sans porter atteinte à la qualité des soins de santé.
“Via l’innovation, l’efficacité et l’utilisation adéquate de tous les moyens, nous pourrons affronter le tsunami du vieillissement, mais pour cela, nos gouvernants devront d’urgence oser abattre certains bastions sacrés. Tout le monde a besoin d’une politique innovante dans nos soins de santé. La sixième réforme de l’Etat offre à chacun, à commencer par les plus âgés, une occasion unique dans ce sens”, affirme Lode Van den Brande, administrateur délégué du VLOZO.

Tags:

Je houdt waarschijnlijk ook van

Geef een reactie